La famille Bareille Ferre

Durant la deuxième moitié du 19ème siècle, le vignoble français est ravagé par le phylloxera. Le Médoc n’est pas épargné, et la quasi totalité des vignes doivent être arrachée. La famille Bareille Ferre, originaire de Saint-Girons en Ariège, vient prêter main forte à ce chantier d’envergure. L’argent économisé durant l’entreprise leur permet d’acquérir des terrains dans la commune de Vertheuil.

19ème siècle

La naissance d'un cru artisan

Durant plusieurs générations et jusque dans les années 60, le chateau se rapproche plus d’une ferme dotée, entre autre, d’une production viticole. 4 à 5 hectare sont alloués à la vigne, le reste du domaine est occupé par des cultures vivrières ainsi que des vaches.

20ème siècle

Charlie

Charlie, le beau père de l'exploitant actuel, menait le Château comme nombre de personnes à l'époque: ouvert à la discussion, mais récalcitrant à l’idée de changer ses pratiques. Les investissements sont rares, personne ne travaille à l’image du Château. Ce sont les produits qui doivent parler, et aucun compromis n’est accepté en ce qui concerne la qualité du vin et la recherche sur les saveurs. C’est ainsi que Charlie sort de la coopérative en 1993, et commence à vinifier lui même.

21ème siècle

Karine et Eddy

En 2006, Charlie laisse les rênes à Eddy. Le domaine fait alors 18 hectares. Eddy augmente rapidement la surface exploitée en fermage, atteignant ainsi 31 hectares.

Alors qu’il réfléchit à l’achat de matériel agricole afin de développer une activité de service, on lui propose d’acheter des terrains de très haute qualité. C’est une occasion rare dans la région, où les terrains ont tendances à être centralisés chez quelques gros domaine de plusieurs centaines d’hectares. Eddy saute sur l’occasion et acquiert le Château Miqueu.

Le domaine continue de grandir jusqu’à atteindre 54 hectares. Bientôt, Eddy choisit de réduire à 44 hectares quelques années plus tard, afin de pouvoir conserver une maîtrise complète du vignoble. Ce choix lui permet, à lui et à toute l’équipe du Château, de veiller sur la qualité et la santé de chaque parcelle.

2006

Le Chateau s'ouvre au monde

L'histoire du Chateau Ferre se confond avec l'histoire de la région sur cinq générations. Aujourd'hui, les femmes et les hommes qui y vivent et y travaillent font le choix de s'ancrer dans cette histoire, et refusent de faire du vin comme on ferait un autre produit. En effet, le Château n’a jamais été et n’a pas vocation à devenir une propriété géant comme on peut en voir partout dans le Médoc.

Pour pouvoir en vivre, le Chateau Ferre fait le pari des nouveaux marchés en Europe, en Amérique et en Asie. Nous sommes heureux de proposer nos vins à toutes les personnes qui s'y intéressent et qui souhaitent apprendre à l'apprécier.

2018

Le message de la famille

“Si vous me cherchez à l’accueil du Château, vous risquez d’avoir du mal à me trouver! D’abord parce que moi, le travail de bureau, ça ne me réussit pas trop. Et vu que la plupart du temps, je suis habillé comme les autres ouvriers, personne ne me reconnait jamais!” Eddy, propriétaire et exploitant du Château Ferré